Organisation des spectacles petite enfance pour école maternelle, crèche, halte-garderie, relais assistantes maternelles, Noël

Un site de l'association
l'Imaginathéque

Organiser un spectacle pour la petite enfance

  Cadre | Budget | Choix du spectacle | Sono ? | Informer | L'espace | Juste avant | Juste après

Le cadre

Si vous êtes un(e) professionnel(le) de la petite enfance, vous savez déjà qu'organiser un spectacle dans la structure avec les seuls petits est très différent de l'organisation d'une fête ouverte aux familles.

Présence des adultes (parents, grands-parents, nounous), des grands frères et soeurs, le nombre de personnes présentes, éventuellement lieu inhabituel, horaires tardifs auront une influence sur le déroulement qu'il vaut mieux prendre en compte à l'avance.

Le choix de l'intérieur ou de l'extérieur a aussi son importance. L'environnement est-il bruyant? Offre t-il une protection en cas d'intempéries, pour le public comme pour les artistes (matériel, instruments, appareils électriques...). En cas de choix à l'extérieur, une position de repli est-elle possible ? Si oui, décider avec les artistes si l'on installe dedans ou dehors, un décor ou une sonorisation ne se déplacent pas en 5 mn.

Le budget

Si vous organisez dans le cadre d'une structure municipale ou collective avec une salle mise à disposition, le principal du budget sera probablement la partie artistique.

Il convient alors d'être sûr(e) de ce que la prestation comprend, pour deux raisons principales :

  1. éviter les mauvaises surprises,
  2. ne pas se retrouver accusé(e) d'être un employeur "au noir".

Le cachet au strict minimum légal (différents modes de calcul selon les cas) tourne en 2013 autour de 160 € par personne charges comprises. Une troupe de 4 personnes demandant un cachet de 500 € vous placerait ainsi dans une position délicate vis à vis des organismes sociaux.

Des exceptions sont toutefois possibles pour des artistes agissant bénévolement dans le cadre d'une association, cas que les services de contrôle des impôts n'autorisent pas de manière illimitée pour contrer ce qui est officiellement nommé concurrence déloyale.

Le budget à envisager sera donc au moins égal à :

cachet minimal multiplié par le nombre d'intervenants,
+ frais de déplacement,
+ frais de gestion (même une association doit financer ses timbres, son encre et son matériel !),
+ sonorisation si nécessaire,
+ droits d'auteur s'il y a lieu.

La réputation et la qualité de travail des intervenants est bien sûr aussi un élément important.

 Excellente idée : se grouper avec d'autres établissements pour obtenir de meilleures conditions. Par exemple : dans une école maternelle voisine le matin, chez vous l'après-midi, voire aussi avec d'autres établissements sur 2 jours. Les frais de déplacement sont alors partagés, la loi autorise des cachets un peu réduits pour plusieurs prestations consécutives et tout le monde est content : votre structure fait des économies; les artistes jouent plusieurs spectacles au lieu d'un.

Le choix du spectacle

Choisir le type de spectacle (chanson, théâtre, marionnettes etc) peut se faire selon plusieurs critères.

Il nous incombe de faire découvrir à nos tous petits des sensations différentes et variées, on aimera souvent changer par rapport au type de spectacle précédent. Le lieu envisagé (petite ou grande salle, extérieur, sièges fixes ou amovibles) n'autorise pas forcément tout.

Mais à qui s'adresser? Internet est bien sûr une grande source d'information - d'ailleurs vous y êtes :-) - mais c'est souvent une bonne idée de faire jouer le bouche à oreille. Vos collègues des établissements voisins ou des villes voisines peuvent vous fournir de précieux renseignements, non seulement sur le contenu, mais aussi sur la qualité des spectacles qu'ils ont fait venir.

L'expérience malheureuse de nombreux responsables de structures petite enfance rencontrés au fil des ans montre qu'il convient avant tout de s'assurer que le spectacle proposé est réellement destiné à la petite enfance, et non un "spectacle-pour-enfants-en-général-qui-convient-bien-aux-petits", notion tout de même assez vague et arbitraire!

Pour les moins de 3 ans, on s'accorde généralement sur une durée de 35 à 40 mn selon le type de spectacle. Avec les grandes sections maternelles, on peut tabler sur 45 à 50 mn.

Enfin et non des moindres, si le spectacle nécessite une sonorisation, s'assurer qu'elle est effectivement adaptée à la salle. Une sonorisation puissante n'est pas forcément adaptée à une petite salle, l'inverse étant vrai aussi.

Faut-il une sonorisation ?

En structure avec les tous petits, la taille des salles utilisées et le petit nombre (en général) d'enfants permettent le plus souvent de s'en passer.

Dans les autres cas, cela dépendra du nombre estimé de personnes présentes, des qualités et défauts de la salle, et bien sûr du type de spectacle et des besoins des artistes.

En groupe, la sonorisation doit être de qualité, faute de quoi les artistes ne s'entendent pas bien et se synchronisent mal, perdant ainsi un spectacle souvent né de dizaines, voire centaines d'heures de travail. Les musiciens préfèrent le plus souvent, si c'est possible, travailler avec leur propre matériel qu'il connaissent bien.

En solo, la configuration peut être beaucoup plus simple (pas vraiment besoin de retours), souvent juste un relais pour s'assurer d'être bien entendu de tout le monde.

Dans tous les cas bien sûr, on prêtera une grande attention au volume, qui doit servir le spectacle et non porter atteinte à l'ouïe de nos bambins.

Information et publicité

Vous avez pris la peine de choisir avec soin un spectacle de qualité. Dites-le !

Un flyer indiquant génériquement "Spectacle suivi d'un goûter, venez nombreux" a peu de chance de d'apparaître différent de celui de l'an passé. Et encore moins alléchant!

L'information doit alors parler au moins un peu du type de spectacle, thème, nombre d'intervenants, d'où sont-ils, sont-ils pros, semi-pro, amateurs passionnés? Demandez aux artistes (ça vous prendra 1 mn) de vous transmettre les éléments de communication du spectacle (logos, affiches, photos, rédactionnels tout prêts). Utilisez-les, par exemple en les copiant - collant sur votre document (3 mn).

La commune dispose d'un site Internet? Transmettez les infos au webmestre avec les pièces jointes (50 s).

Organiser l'espace

Si les adultes sont sages et si les quelques bavards invétérés acceptent de jouer le jeu, ce serait une bonne idée de ne pas laisser les grands frères et soeurs prendre le pas sur les petits. On peut pour cela s'assurer qu'il ne s'installeront pas seuls au premier rangs, en leur demandant plutôt d'avoir la gentillesse de se répartir parmi les plus petits. Les traditionnels tapis au plus près de l'espace scénique puis quelques rangs de chaises offrent le choix à chacun.

Envisager une disposition en arc de cercle permet une disposition homogène plus large, le dernier rang étant alors moins éloigné que lors d'une disposition de face.

Certains spectacles se jouent de préférence à hauteur des enfants plutôt que sur scène. On évite ainsi le torticolis aux jeunes spectateurs installés au sol sur un tapis ! Il convient alors de délimiter l'espace scénique, au moins visuellement, pour préserver le matériel, les instruments et éventuels décors, ainsi que de déléguer un adulte à cette surveillance en l'absence des artistes (habillage etc). A moins que vous n'ayez une (très) bonne assurance...

En matière d'acoustique, certaines salles ne sont pas une réussite ! Résonnance, sols bruyants, portes qui claquent sont hélas monnaie courante. Une salle résonnante peut être (un peu) corrigée en recouvrant autant que possible les revêtements durs et lisses (plâtres, peintures, baies vitrées) avec tissus ou matériaux moux. Un sol bruyant se maîtrise si l'on évite de courir en tapant du pied. Une porte qui claque peut être bloquée ou amortie (mousse, papier bulle).

Dans tous les cas, prévoir l'emplacement scénique en évitant si possible qu'il soit :

  • à contre-jour,
  • à côté des toilettes,
  • à côté de l'entrée,
  • collé à la buvette s'il y en a une ou à la table du goûter.

Juste avant

Si tout le monde a bien été informé, pourquoi ne pas commencer à l'heure ? Un retard important encourage les retardataires, pénalise ceux qui ont fait l'effort d'arriver à l'heure, et raccourci la durée potentielle du spectacle, car nous savons tous que le temps d'attention des tous petits n'est pas extensible.

horloge fumanteOn a ainsi vu des spectacles gâchés par un temps d'attente trop long, les petits ne tenant plus en place. D'ailleurs, serions-nous nous-même prêts à goûter sereinement au spectacle, arrivés 30 mn en avance et celui-ci commençant 30 mn en retard ? Surtout patientant assis par terre sur des tapis ?

Comment patienter en attendant le début du spectacle ? Si la salle dispose d'un hall séparé, on peut y attendre, papoter joyeusement et s'amuser tout en laissant aux artistes jusqu'au dernier moment pour peaufiner leurs réglages et leur préparation.

Dans le cas contraire, éviter de laisser les enfants courir, sauter à pieds joints et crier dans la salle en attendant le spectacle! Plutôt bien les installer, rester avec eux et assurer à leurs petites oreilles le repos et la fraîcheur propices pour bien profiter du spectacle à venir.

- On ne fait pas une jolie peinture sur une toile couverte de gribouillis.

- On n'offre pas un joli spectacle à de petites oreilles saturées de bruit.

Ce qui implique, encore une fois, de ne pas les faire attendre trop longtemps.

Bonne idée : déléguer une personne près de l'entrée pour inviter les retardataires à la discrétion.

Juste après

Respecter la salle de spectacle même après celui-ci lui confère un "caractère un peu sacré" qui ajoute encore de la valeur aux prochaines fois. Laisser courir, voire grimper et chahuter sur la scène amène d'ailleurs souvent à... la venue du médecin, ou au moins l'usage de la trousse à pharmacie!

Si le Père Noël est de passage, éviter de l'installer juste devant l'espace scènique. Ca évitera que le décor, câbles et matériel de sonorisation soient piétinés par le public, ainsi que d'avoir des photos du vénérable vieillard devant des techniciens tirant des câbles ou descendant des projecteurs!

En cas de distribution de cadeaux à de nombreux enfants, éviter l'interminable énumération alphabétique des noms, notamment par égard pour les derniers de l'alphabet! Le Père Noël ayant parlé et salué tout le monde, il est facile ensuite de répartir les familles sur plusieurs points de distributions prévus à l'avance (par exemple noms de famille commençant par A-H, I-P, Q-Z).

spectacle pour tèes jeunes enfants à Alençon
Le spectacle est terminé,
juste un peu de musique
pendant le goûter.

spectacle pour tèes jeunes enfants à Aoste, Isere
Le petit cheval de Nathalie.

spectacle pour tèes jeunes enfants à Craponne, Rhone
Alexandra, batterie, percussions, psalterium, chant.

Accueil | Questions spectacles petite enfance | Qui sommes-nous | Les artistes | Les spectacles petite enfance | Plan du site | Contact | Cocodrille
Calinotes | Carnaval Chocolat | Danser Maintenant | Candy Lune | Mandoline